1997/1998 Remix et best of

F

Cd avec des versions Dance et un inédit

'Talvez f...'

Best-of paru en France avec les trois versions Françaises que voici

Nunca te Perdi

Nunca fui um herói,
Nunca soube voar,
e por trás dos meus olhos
uns olhos serenos de mar,
que te vêem fundo no mundo
e em todo o lugar.
Sou memória de ti,
tu és poema e arara.
Eu sou a sombra da fera que espera
ou a voz do Guevara.
Sou o silêncio que canto e te espanta
e que nunca te agarra.
Deixa a minha mão,
guiar o teu caminho,
não é a solidão que faz um homem sozinho,
é a paz na dor que sei de cor,
e o teu sabor no céu que é meu, e onde grito:

 Eu nunca te perdi,
e nunca te deixei,
eu nunca te esqueci,
em ti eu repousei,
eu nunca te perdi,
e nunca te deixei,
eu nunca te esqueci,
por ti eu despertei.
Eu nunca te perdi. 

Version Française 

 Je ne t'ai jamais perdu

Je n'ai rien d'un héros
Et je n'ai jamais su voler
Et pourtant mon regard est aussi clair que peut être la mer
Où que tu sois je te vois n'importe où sur la terre L
aisse le vent de ma voix guider ton chemin
Ce n'est pas la solitude qui rend plus seul l'humain
C'est la paix dans la douleur que je connais par cœur
Et le goût du ciel qui parfois est le mien
Quand je cris Je ne t'ai jamais perduJ
e ne t'ai jamais quitté
Je n'ai jamais voulu
Un instant t'oublier
Je ne t'ai jamais perduJ
e ne t'ai jamais quittéJ
e n'ai jamais voulu
Rien d'autre que la paix
Je ne t'ai jamais perdu
Je suis ton souvenir
Tu es le poème arara
Je suis l'ombre de la bête qui sommeille ou la voix Guevara
Je suis le silence qui se chante et t'étonne n'importe où où tu seras
Laisses la lumière de mes yeux guider ton chemin
Ce n'est pas la solitude qui rend plus seul l'humain
C'est la paix dans la douleur que je connais par cœur
Et le goût du ciel qui parfois est le mien
Quand je cris
Je ne t'ai jamais perduJ
e ne t'ai jamais quitté
Je n'ai jamais voulu
Un instant t'oublier
Je ne t'ai jamais perdu
Je ne t'ai jamais quittéJ
e n'ai jamais voulu
Rien d'autre que la paix
Je ne t'ai jamais perdu

 

Se eu fosse um dia o teu olhar

Frio
O mar
Por entre o corpo
Fraco de lutar
Quente,
O chão
Onde te estendo
Onde te levo a razão.
Longa a noite
E só o sol
Quebra o silêncio,
Madrugada de cristal.
Leve, lento, nu, fiel
E este vento
Que te navega na pele.
Pede-me a paz
Dou-te o mundo
Louco, livre assim sou eu
(Um pouco +...)
Solta-te a voz lá do fundo,
Grita, mostra-me a cor do céu.

 Se eu fosse um dia o teu olhar,
E tu as minhas mãos também,
se eu fosse um dia o respirar
E tu perfume de ninguém.
Se eu fosse um dia o teu olhar,
E tu as minhas mãos também,
se eu fosse um dia o respirar
E tu perfume de ninguém.Sangue,
Ardente,
Fermenta e torna aos
Dedos de papel.
Luz,
Dormente,
Suavemente pinta o teu rosto a
pincel.
Largo a espera,
E sigo o sul,
Perco a quimera
Meu anjo azul.
Fica, forte, sê amada,
Quero que saibas
Que ainda não te disse nada.
Pede-me a paz
Dou-te o mundo
Louco, livre assim sou eu
(Um pouco +...)
Solta-te a voz lá do fundo,
Grita, mostra-me a cor do céu.Refrão

 

Version Française 

Si je voyais à travers tes yeux

Si je voyais à travers tes yeux
Voudrais-tu devenir mes mains ?
Si je vivais à travers ton souffle
Devenir tes mots, ton parfum
Sang
Brûlant
Envahit et coule sous ta peau
Lumière
Qui dort
Patiemment ta caresse au pinceau
J'oublie le temps
Je te délaisse
En te prenant
Dans un silence de tendresse
Reste, soit forte, soit ma folie
Sache mon amour, je n'ai encore rien dit
Demande moi la paixJ
e te donnerais le monde
Fou, libre, voilà comme je suis
Un tout petit peu
Libère ta voix
La vérité profonde
Crie, vibre au rythme de ma vie
Si je voyais à travers tes yeux
Voudrais-tu devenir mes mains ?
Si je vivais à travers ton souffle
Devenir tes mots, ton parfum .


Será

Será que ainda me resta tempo contigo,
ou já te levam balas de um qualquer inimigo.
Será que soube dar-te tudo o que querias,
ou deixei-me morrer lento, no lento morrer dos dias.
Será que fiz tudo que podia fazer,
ou fui mais um cobarde, não quis ver sofrer.
Será que lá longe ainda o céu é azul,
ou já o negro cinzento confunde Norte com Sul.
Será que a tua pele ainda é macia,
ou é a mão que me treme, sem ardor nem magia.
Será que ainda te posso valer,
ou já a noite descobre a dor que encobre o prazer.
Será que é de febre este fogo,
este grito cruel que da lebre faz lobo.
Será que amanhã ainda existe para ti,
ou ao ver-te nos olhos te beijei e morri.
Será que lá fora os carros passam ainda,
ou as estrelas caíram e qualquer sorte é bem-vinda.
Será que a cidade ainda está como dantes
ou cantam fantasmas e bailam gigantes.
Será que o sol se põe do lado do mar,
ou a luz que me agarra é sombra de luar.
Será que as casas cantam e as pedras do chão,
ou calou-se a montanha, rendeu-se o vulcão.

Será que sabes que hoje é Domingo,
ou os dias não passam, são anjos caindo.
Será que me consegues ouvir
ou é tempo que pedes quando tentas sorrir.
Será que sabes que te trago na voz,
que o teu mundo é o meu mundo e foi feito por nós.
Será que te lembras da cor do olhar
quando juntos a noite não quer acabar.
Será que sentes esta mão que te agarra
que te prende com a força do mar contra a barra.
Será que consegues ouvir-me dizer
que te amo tanto quanto noutro dia qualquer.

Eu sei que tu estarás sempre por mim
Não há noite sem dia, nem dia sem fim.
Eu sei que me queres, e me amas também
me desejas agora como nunca ninguém.
Não partas então, não me deixes sozinho
Vou beijar o teu chão e chorar o caminho.
Será,
Será,
Será!


  Version Française 

Dis moi

 Serais-tu capable de m'accorder du temps
Ou les balles d’un soldat t'emportent innocemment
Ai-je su te donner tout ce que tu as voulu
Ou suis-je allé me cacher dans tes jours qui me tuent
Penses-tu que fait tout œ qu'il fallait faire
Ou bien suis-je un lâche qui a peur de l’enfer
Je me demande si le ciel a encore de l’audace
Ou si tes vents du nord au sud se confondent et se menacent
Est-ce que ta peau est aussi douce qu'avant
Ou ma main sans chaleur me trahit en tremblant
Crois-tu que je puisse encore t'aider
Ou si la douleur que cache la nuit est venue pour m'avaler
Ce feu est une fièvre ou alors je suis fou
Ou c'est le ruisseau cruel qui change le lièvre en loup
Est-ce que tu arrives à penser à demain
Ou mon regard te baise et je meurs à la fin
Je me demande si dehors il y encore des voitures
Ou si les étoiles tombent en cassant le futur
Je ne sais si la ville est la même qu’avant
Ou chantent les fantômes et dansent les géants
Et le soleil se couche t’il encore
Ou bien est-ce l'ombre, cette lumière dehors __
Est-ce que les pierres des maisons chantent encore et encore
Ou te montagne porte le deuil du volcan qui est mort
Sais tu mon amour que nous sommes dimanche
Ou le temps n'existe que pour les anges pris dans les branches
Dis moi si tu m'entends toujours
C'est du temps que tu veux. quand tu ris mon amour
Est-ce que tu sais au moins que tu brûles en moi
Que ton monde est le mien et que je suis sa voix
Te rappelles tu de la couleur de mes yeux
Quand nous étions ensemble, quand nous étions heureux
Est-ce que tu sens cette main qui te prend
Qui te tient aussi fort que te mer et le vent
Dis moi si tu m'entends quand je te dis
Que je t’aime simplement tant hier qu'aujourd'hui
Je sais que tu seras toujours près de moi
Dans mes nuits, dans mes jours, dans la force de mes bras
Je sais que tu me veux et que tu m'aimes aussi
Que tu me désires maintenant comme jamais dans ta vie
Alors ne pars pas. ne me laisse pas seul
Je pleurerai ton chemin, j'embrasserai le sol
Dis-moi, dis-moi

 La Chanson  'Se fosse um dia o teu olhar' existe aussi en espagnol et en  anglais

Enfin ' Tempo remixes Versões' avec des versions remixées, dance, club mix...Avec des titres en espagnol et en anglais

  

7 votes. Moyenne 4.50 sur 5.