Concerto 24 septembre 2016 Sāo Joā da Madeira

Pela segunda vez, fitas de chuva caiam do ceu em Sāo Joā da Madeira, esta musica accompanha-nos durante toda à viagem sobreposta ao som da radio.
Hoje, à viagem nāo è solitaria, accompanha-se de um quartet de cordas. As gotas vibram ao contactoo do vidro, à onda de som è visivel ; escorega sobre à janela.
O cérébral edificio Illuminado, destaca-se na noite. Penetrar no intérieur precisamenre esta noite, é encontrar sol numa nuvem. Contactar à chuva de fitas abandonada na calçada hà apenas alguns minutos : tocar na musica de novo. Esta pertinho. Difusa-se no teatro até ao movimento e ao canto que accompanha esta musica em eco.
Cerebro e corpo sāo inserparaveis durante duas horas, chamando por todas as emoções e todos o sentidos.
Esta noite, à Casa da Créatividad è um ser humano vivo, uma pessoa que desfruta em açao è pensamento, um individuo unico de contradiçoes que enriquesem. Um individuo sem hierarquia. Em Cada concerto, este individuo toma forma atè amanhecer, esculpido è moldado com musica e palavras. Accompanha-nos no régresso até nosso abrigo interior e liberta-nos de madrugada.

Fb img 1475416845840

Pour la seconde fois,il pleut des cordes ä Sāo Joā da Madeira, cette musique nous accompagne tout le long du trajet, supperposée â celle de la radio.
Mon trajet n'est pas solitaire aujourd'hui ; un quartet à cordes, les gouttes vibrent au contact de la vitre, l'onde sonore est visible, elle glisse sur la fenêtre. 
L'édifice cérébral est éclairé, il se distingue dans la nuit. Pénétrer â l'intérieur cette nuit précisément, c'est retrouver une éclaircie dans un nuage. Reprendre contact avec la pluie abandonnée sur le trottoir il y a quelques minutes : toucher la musique à nouveau. Elle est toute proche et se difuse dans la salle jusqu'au mouvement et le chant qui l'accompagne en écho.  
Un cerveau et un corps indissociable durant ces 2h, qui font appel â toutes les émotions et â tous les sens.
Cette nuit, à Casa da Créatividad est un être vivant qui jouit en action et en pensé, un individu unique de contradictions enrichissante. Un individu non hiérarchisé À chaque concert un individu prend forme jusqu'au matin,  sculpter et modeler par la musique et les mots,  il nous accompagne sur le chemin du retour jusqu'à notre refuge intérieur et nous libère â l'aube.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !