Concert Estoril le 8 juillet 2010

Ce concert au casino d’Estoril où il était interdit de figer les images, ni de les capturer en plein mouvement en version VIP, dans une zone protégée, et le reste du public debout ou assis sur les marches derrière les limites ( Les VIP ont du mal à se bouger, ils sont trop important, je ne me sens pas trop dans mon élément, mais je ne vais pas me plaindre),  alors que n’en pouvant plus de rester immobile, en un clin d’œil à ma sœur d’aile, et hop !!! Nous voilà sur les pattes, commençant à danser, ce concert, disais-je c’est insérer dans une journée particulière ; une valise, oui une valise… en se cognant le bas du ventre, à fracassée, une bouteille de Porto, qu’elle avait dans son antre, et c’est mise à saigner, c’était ma regrettée valise, qui me suivait  dans tous mais périples, je l’avait déjà même fait sauter d’un train en marche, pour le même type d’évènement d’ailleurs, du coté de Santarem. Mais elle ignorait que c’était son dernier jour, que, constatant les dégâts je n’avais pas d’autre solution que de m’en séparer, et de la remplacer,  et, après avoir fait tourner trois machines de linges chez mon Amie d’Aile, je l’ai lâchement abandonnée près d’une poubelle, nous nous sommes séparées. Et pour finir cette soirée, alors que nous avons du laisser « La Petite » à l’hôtel parce qu’elle n’avait pas encore dix huit ans, les trains de nuit ont décidés, qu’aujourd’hui ils ne s’arrêteraient pas à la sn d’Estoril,  ils poursuivaient leur route jusqu’à Cascais sans un regard de compassion pour les égarés des quai, incrédules…  après une discussion aimable avec le réceptionniste de l’hôtel qui heureusement n’était qu’à deux pas,  de deux nous passâmes à trois, le temps d’attendre le premier train matinal qui voudrais bien s’arrêter un instant pour emporter mon amie d’Aile jusqu’à Lisbonne, pour une nouvelle séparation… Une autre surprise matinale, un coup de fil et une amie de passage, qui était venue de Coinbra pour le concert, m’a offert des livres ce jour là, et elle n’était passée rien que pour ça, très touchée… Comme vous le constatez, à travers  les lectures de la rubrique concerts,  un concert de Pedro Abrunhosa et ses musiciens est toujours une aventure, une nouvelle histoire, un nouveau regal… et tout le reste, autour, aussi

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !