Concert du 18 mai 2013 Pontault Combault

484622-10201220563262519-1341397807-n.jpg' Nos anos 60, uma inteira geração, fustigada pela miséria, abandonava o país para triunfar em lugares onde o seu esforço fosse mais recompensado. 50 anos volvidos, uma nova geração repete,perseguida pela inexistência de quem lhe dê sinais de esperança, os passos da primeira. Hoje, em Pontault-Combault, Paris, ambas se juntaram e reafirmaram Portugal como um país de onde apenas se sai porque ele nunca sai de dentro de nós. E, apesar do frio, a noite tornou.se imensa, e quente, e valiosa. Porque celebrámos juntos o orgulho de sermos resilientes e obstinados lutadores. Obrigado a todos os presentes e aos que,retidos pelo temporal, não chegaram a tempo. Havemos de voltar! ' Pedro Abrunhosa

942591-10201220562902510-1152800502-n.jpghttps://www.facebook.com/PedroAbrunhosaFanClub

943291-10201220687625628-474677993-n.jpgDans les années 60 une génération entière fustigée par la misère, a quitté le pays, pour triompher en un lieu où son effort serait davantage récompensé. 50 ans plus tard, une nouvelle génération reproduit, poursuivit par l’absence de ceux qui leurs donnent des signes d’espoir, sur les pas de la première. Aujourd’hui, à Pontault Combault Paris,  de nombreuses personnes se sont réunies et ont réafirmé Portugal comme un pays dont on sort à peine, car on en sort jamais, il est toujours en nous. Et malgré le froid, la nuit était immense, chaude et précieuse, parce que nous avons célébré ensemble l’orgueil d’être combattant, résistant et tenace. Merci à tous ceux qui étaient présent, et à ceux qui retenu par les intempéries ne sont pas arrivés à temps. Nous reviendrons. Pedro Abrunhosa

  5985-10201220565782582-1878066155-n-1.jpg

Apesar do tempo foi a chuva que parou e ele fugiu tão depressa pelo caminho da musica dos Comités Caviar pela estrada de voz feita por Pedro Abrunhosa Foi uma noite de sol que amanheceu ao som destes corações encetados chamado público com um som um pouco mais fraco do que do lado original donde viemos. Obrigada à todos por esse momento de Luz

580418-10201220689985687-1506793928-n.jpg

   Malgré le temps, c’est la pluie qui c’est arrêtée. Le temps a filé si vite sur le chemin musical tracé par les Comité Caviar, suivant la voix de Pedro Abrunhosa, sur la voie express  du temps qui passe beaucoup trop vite, dans cette nuit ensoleillée, d’une aube naissante au son des cœurs chantants, le public, un public un peu moins réactif, moins récéptif, le chant était plus faible et éparspillé, comparé à celui de Tugaïland, d’où nous venons, d'où sont venu nos parents, chanter dans cette langue poétique que nous partageons , que nous aimons avec notre accent francisé parfois, pour ceux qui comme moi, ne sont pas né là bas  ;)

Il a commencé par nous entrainé brutalement dans les arcanes du pouvoir,  entre le glaive et le mur, que choisir ?  Il a construit un pont entre lui et le public, qui à mon avis n’a pas trop osé s’y aventurer, s’exprimer à part les photographes ;)  les premiers éléments ce sont mis en place de façon magique, dynamique, poétique, tendre, lumineux et  sombre, pour nous offrir un beau spectacle où on en prend plein les oreilles. De grands musiciens, et un artiste hors norme, qui méritait sans doute, peut être un meilleur « accueil » en France, au niveau de la presse, en parler davantage, les sites internet...et un peu du public, ce n’est que mon avis personnel,  qui n'engage que moi, par rapport aux concerts auxquels j’ai pu assister au Portugal

 

577482-10201220566302595-1633672454-n.jpgMerci à vous tous pour ce concert, pour le temps accordé après le concert quelque soit sa durée, obrigada Pedro pela atenção.

969926-10201220691025713-1134177667-n.jpg

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.